Shima 49

même la Meuse aux brumes enroulées
cheval lent de mes jours
dévorante et si belle douloureuse se tait

Publié dans Shima | Marqué avec ,

Shima 48

je me souviens qu’à la lisière du cou
le soleil tranchait un bonheur
saccades du plaisir

Publié dans Shima | Marqué avec , , ,

Dires 178

polir un corps qui fait jour. l’étreinte. ce qui ne doute plus

Publié dans Dires | Marqué avec ,

Dires 177

dans ton ventre il y a le doux héritage d’une saison à jamais inachevée. mille ans de soleils indéchiffrables

Publié dans Dires | Marqué avec , ,

Shima 47

je courais comme l’eau sur la pierre muette
de temple que sa soif au fil des jours
l’excavation de moi ouvrait un jardin de prières

Publié dans Shima | Marqué avec , , , , , ,

Shima 46

entre nos mains doucement adossées
dans l’étrécissement du jour parfois
une lumière encore se désaltère

Publié dans Shima | Marqué avec , ,

Shima 45

Je perce encore en mon jardin cette corolle
phalange de feu pur quittée à l’aube et son sourire
à l’heure impeccable

Publié dans Shima | Marqué avec , , ,