Une nouvelle étape

Écrivant sur ce blog depuis plusieurs années, j’ai éprouvé le besoin d’un espace plus personnel, plus proche de mes voeux, qui laisse toute la place au texte.
Un nouveau site a donc été élaboré, grâce à Rature.net et Joachim Séné ( merci à lui ), que je mets en ligne aujourd’hui.
Ce que j’appelle déjà mon ancien blog continuera d’exister pour les nostalgiques s’il en est mais ne sera plus actualisé.
J’en profite pour remercier sincèrement tous mes abonnés et mes lecteurs si fidèles. Vous m’êtes un écho tellement précieux.
Je vous invite donc tous à me retrouver désormais sur analogos.fr s’il vous plaît.

Je crois que je vous aime.

Publié dans Uncategorized

Shima 68

la pluie sur le carreau tyrannie d’ailes brisées

chaque petite blessure me couvre

dans ma nuit dénudée

Publié dans Shima | Marqué avec , ,

Dires 224

la presqu’île

ce songe de nous pourtant

fidèles

qui nous ignore

Publié dans Dires | Marqué avec

Bribes 12.7

la nuit dite
qui parle encore
un glaive blanc vient d’ouvrir l’heure
des herbes séparées

un très étrange vent t’emporte
loin de mon corps menacé
aux puits des aubes
possibles sans enfer

Publié dans bribes | Marqué avec , , , , , , ,

Bribes 12.6

jamais loin

les larmes
le trouble pur
la curieuse fête des mots
le grain inépuisable

la main aussi
blanche ou rose
qui me semaille

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , ,

Bribes 12.5

il s’agit bien d’un corps
dessiné par la main
dans cet espace nu qu’est le poème
brûlant jusqu’au vertige
sa part d’étoiles

hors du temple
son désir

Publié dans bribes | Marqué avec , , , , , ,

Bribes 12.4

viens
buvons ce calice
suivons cette eau blessée
cette merveille
dans nos barques de papier

lissons nos corps
dans cette mer étrange
nageons peu

juste le temps d’étreindre
et de fleurir

Publié dans bribes | Marqué avec , , , , | Un commentaire