Aporos 262

dans l’urgence de la surface chercher la souche dissidente

Publié dans Aporos

Dires 176

j’écris la pierre et le germe. je remblaie. au-delà de l’insoutenable j’encoche

Publié dans Dires | Marqué avec ,

Dires 175

et la nuit saccadée s’impatiente. des couloirs sans emprise. corps cratère illisible

Publié dans Uncategorized | Marqué avec ,

Aporos 261

la nuit vilaine aux beautés accrochées s’emploie

Publié dans Aporos | Marqué avec ,

Les âpres traversées

Malgré les âpres traversées de la nuit organique
lors de la mort de nos chevaux fous
nos amours à l’encan et nos corps disgraciés
nous aurions pu errer muets et las
balayant incertains le bitume des villes
de nos ombres inachevées

Pourtant
chaque matin nous enlaçons l’air frais
Nous posons notre joue sur le souple oreiller du vent
et c’est notre manne
Chaque goutte de pluie est désir sur nos mains tendues
Chaque trouée est route ronde ouverte
Chaque maison est ruche
et les fruits sur nos lèvres sont les plus mûrs

Nos épaves intérieures n’étoufferont jamais le chant des oiseaux

. ….

Ce poème inédit sur Analogos est paru pour
la première fois sur le site de Laurent Margantin
http://www.oeuvresouvertes.net le 02 septembre 2011
à l’occasion des Vases Communicants

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , ,

Shima 42

en allée dans le parc la lumière assise sur ce banc
le jour n’existait plus
du temps son aveu triomphait

Publié dans Shima | Marqué avec , , ,

Aporos 260

en absence de lutte il fallut bien rêver. s’inventer des courages de tisane

Publié dans Aporos | Marqué avec