Aporos 1 / 047

Ecrire dans la langue des premiers oiseaux pour n’être compris qu’en un frisson.

Cette entrée, publiée dans Aporos, est taguée , , . Bookmarquez ce permalien.

Une réponse à Aporos 1 / 047

  1. allearome dit :

    Comme c’est beau .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s