La nuit claire

Dans les géométries non-euclidiennes les parallèles se croisent; un exemple c’est l’espace courbe près des soleils, planètes et autres objets massifs.

d’une même oscillation
dans l’espace incliné
l’étendue qu’on traverse
un soleil son parfum sur nos mains
tenues

dos à dos dans la fuite
scintillants dans l’excès
brûlant les souches

nous faisons hors du temps
l’invisible voyage
un beau chemin d’écart

depuis l’enfance une lumière
nous tend un lourd secret
lapidé de douleur
qui ne nous atteint pas

une folie ruisselle entre les mains des hommes
qui sans appui
ne diluera jamais
notre mer inouïe

Publié dans Uncategorized | Marqué avec , , , , , , , , , , , ,

Bribes 12.1

dans l’angle de la chambre
une nuit de roseaux
a murmuré

pour qui

un sillage de mots
entre les herbes rares

une eau
regard immense
dans un matin de lune
et des promesses d’algues

cherche l’écho d’un cri
ma barque au pied du jour
au vent
l’oiseau

dans une fumée d’arbres nus

 

Publié dans bribes | Marqué avec , , , , , , , , , , ,

Bribes 11.9

regarde ce qui est enclos
écoute l’eau qui parle
ne te défigure pas

sur la terre immobile

seule la pierre
remue ton innocence

Publié dans bribes | Marqué avec , ,

Bribes 11.8

sur mes mains

la vierge clairière au corps de loup
la pluie sonore secrètement
une trouée du ciel le miracle

et tout autour des ruches écarlates

fidèles

tous les arbres
de ta forêt tranquille

Publié dans bribes | Marqué avec , , , , , ,

Arai ( Tokaïdo – Watashibune no zu 31e relais )

poser le pas à Araï

passagers du soleil et des intempéries
poser doux comme prie
un cœur au sol jeté

les daimyô
les flots bleus
et les barques houleuses
se mélangent
au vent

il faut passer l’octroi

d’un souvenir fraîchi
d’écumes emportées
contempler le voyage
avec un corps nouveau

un souffle
à peine une aile

Publié dans Tokaïdo | Marqué avec , , , , , , , , ,

Dires 221

dans la nuit propice dans ses eaux dissidentes mon algue rare affame-moi

Publié dans Dires | Marqué avec , ,

Indéfinition 10

.                                             élan

cette part consumée du vivre

Publié dans Indéfinition | Marqué avec ,