Mitsuke ( Tokaïdo – Tenryûgawa zu 28e relais)

au milieu du chemin
au centre
au midi même de Mitsuke
d’entre les ombres qui s’enfuient
les brumes oublieuses

la barque longue du Tenryû
ne parle pas
divise
incise lentement
le jour

si peu d’humains
pour un rêve
si peu d’herbes
pour tant d’eau
fragiles
qu’une fine pluie de printemps pourrait
tout emporter

la lune bientôt
aura
son chant de solitude

Publié dans Tokaïdo | Marqué avec , , , , , , , , , ,

Aporos 264

devant l’incapacité d’enfreindre il faut restaurer. durcir son don

Publié dans Aporos | Marqué avec

Dires 182

écrire dit-elle. et les corps qu’on croyait éprouver loin de là nous absorbent et délacent enfin leurs incroyables préhistoires

Publié dans Dires | Marqué avec ,

Shima 51

quand s’effondre tout à coup ce soleil dos tourné
la pierre en rampant l’épouse
aucune mer aux noces

Publié dans Shima | Marqué avec , ,

Dires 181

de ton désir la clef concise pas un de tes sourires blessés ne trahit la pure trajectoire

Publié dans Dires | Marqué avec , ,

Shima 50

ce qu’endurent la rivière et d’autres chemins fourbus
mes yeux à l’intonation cassée en ignorent
la courbe et le pas

Publié dans Shima | Marqué avec , , ,

Dires 180

parce que mon corps a rompu les lignes qui me dressaient vers le ciel j’y pose ma nuit d’émeute

Publié dans Dires | Marqué avec , ,