Archives par mot-clef : ventre

Dires 172

chaque nuit je m’enfonce sous la mer comme un soleil blanc. dans l’abrupt j’y revis mes naufrages primitifs. ce sont mes offices le ventre nu de mes chagrins

Publié dans Dires | Marqué avec , , , , ,

Shima 25

alors germa la folle idée du bonheur sans brasier rosée sauvage au creux brusque des ventres l’aube ouverte tremblait fleur absolue

Publié dans Shima | Marqué avec , , , ,

Shima 12

jusqu’au ventre où l’amour fait son lit de rocailles sans brouillard ni remous le fleuve égalise

Publié dans Shima | Marqué avec , ,

Dires 154

s’il arrivait que meure cette folie qui me noue aux lèvres du monde qu’adviendrait-il alors de mon ventre d’homme

Publié dans Dires | Marqué avec , , , ,

Dires 147

ce qui ressemble à la folie qui n’est que soif de ventre à l’aube du premier arbre. et ce qui hurle ici qui est chant de la terre noyau soufré d’élan et de cris. le bonheur ne s’épargne pas

Publié dans Dires | Marqué avec , , , , , , , , ,

Nissaka ( Tokaïdo – Sayo no nakayama 25e relais )

Yonaka-Ishi (la pierre qui pleure la nuit) que la pierre ce pleur de pierre au sang mêlé des herbes violées loin dans la nuit que la pierre au sourire de femme à peau de lune et de rosée tranchée sur … Continuer la lecture

Publié dans Tokaïdo | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , ,

Fujieda ( Tokaïdo – Jimba tsugitate 22ème relais )

aux corps chauds contre le ventre des chevaux j’arrache mon pas aux corps désembués d’effort balance la lumière du tonya la fumée d’une pipe presqu’éteinte frissonne au vent des départs à laisser l’intranquille à bord d’épaule et de regard à … Continuer la lecture

Publié dans Tokaïdo | Marqué avec , , , , , , , , , , ,